Danse pour Lanester



Dans le cadre de «S’entraîner, sans traîner» | Étude de définition urbaine pour l’aménagement durable de Lanester


Avec la démarche «S’entraîner sans traîner», la Ville de Lanester engage une grande étude participative sur 15 mois afin d’imaginer les perspectives d’aménagement durable pour Lanester.

Cette démarche est accompagnée par l’agence d’architecture et de paysage Particules, le cabinet Serge Brunet consultant et la coopérative d’urbanisme culturel Cuesta.

C.A.M.P est associé à la conception d’un projet artistique participatif. L’enjeu est de partager largement les enjeux de l’étude sur les transformations ou transitions urbaines et sociales nécessaires à mettre en œuvre dans le contexte très important du changement climatique.


L’envie de leur proposer un.e chorégraphe qui écrirait puis transmettrait une « danse pour Lanester » a été assez rapide.  Elle permet de donner rendez-vous à une, dix, cent ou mille personnes pour la danser simultanément et de faire événement, de rassembler une population, toutes les tranches d’âge, de faire corps.

Imaginer une danse qui soit faite pour une ville, c’est permettre à un.e chorégraphe de s’imprégner de son histoire et de la projeter dans l’avenir. C’est à la fois incorporer ses spécificités, aller à sa rencontre et dans un même geste la tourner vers le futur.

L’exercice est délicat, car cette danse doit être à l’image du territoire ciblé et accessible à toute la population. Elle doit incarner un récit et susciter l’imaginaire.

Le défi a été de recruter un.e artiste qui puisse comprendre l’ensemble de ces enjeux sur un temps court, qui ait suffisamment de maturité pour être à l’écoute des acteur.rices du projet, qui incarne également de par son parcours une diversité esthétique.

La chorégraphe invitée, Raphaëlle Delaunay, est alors apparue comme «la perle rare». Formée à l’Opéra de Paris, cette danseuse de renommée internationale a ce talent de reproduire un clip de Beyoncé, d’interpréter une danse virtuose de Maurice Béjart ou de William Forsythe et de se mettre au Krump et aux danses urbaines. C’est ce que l’on appelle une artiste tout-terrain.

Elle a un autre talent, c’est celui de transmettre et de partager son histoire de la danse auprès de publics très différents, avec une énergie époustouflante. Mais c’est aussi une artiste qui aime les défis, et celui-là en est bien un !




Danse pour Lanester
Une création de Raphaëlle Delaunay
Production C.A.M.P

Dans le cadre de «S’entraîner, sans traîner»
Étude de définition urbaine pour l’aménagement durable de Lanester
Pilotée par l’agence d’architecture et de paysage Particules et la coopérative d’urbanisme culturel Cuesta

Avec le soutien de la Ville de Lanester et de la DRAC Bretagne

Vidéo : Sylvain Marmugi – L’Ourse Films
Son : Guillaume Ojûn Chartin


Nous contacter
S’inscrire à la newsletter

C.A.M.P est une structure culturelle et artistique nomade basée au pays de Lorient (Bretagne)


Le bureau  de l’association est composé de : 
Micheline Lesquivit, Présidente
Nathalie Decours, Trésorière

Coordination générale :  Amélie-Anne Chapelain
Chargée de production : Lise Delente
Vidéaste associé : Sylvain Marmugi - l’Ourse Films
Identité visuelle : Xavier Perrillat

C.A.M.P reçoit le soutien de la DRAC Bretagne, de la Région Bretagne, du Département du Morbihan, les Villes de Lorient, Port-Louis & Locmiquélic