Danse au large



16 Octobre 2022 à 11h, 13h, 15h

Lorient, base des sous-marins / Block K3, à l’invitation du festival Les Aventuriers de la mer


Nouveau portrait d’artiste, autre lieu,  changement de contexte.

Après avoir exploré la Criée du Port de Pêche en mars avec Betty Tchomanga dans le cadre du festival Pêcheurs du Monde, une autre édition de Danse au large s’élabore avec le Festival les Aventuriers de la Mer. Un partenaire idéal pour lancer à un.e artiste une invitation, ou plutôt un défi : imaginer une cérémonie d’accueil de TARA par la danse.


C’est à l’artiste espagnole Aina Alegre que la commande est adressée. Proposition à la fois simple dans son approche et complexe, car en quelques jours, il s’agit pour la danseuse d’écrire une danse et de la partager au public. De saisir les enjeux de endroit, de s’affranchir de son histoire si nécessaire, et d’activer l’imaginaire.



Le 15 Octobre, la Goelette scientifique TARA revient à Lorient après deux années d’ expéditions dédiées à l’étude du microbiome marin et ses interactions avec les pollutions chimique et plastique. Un événement très attendu. Il y aura foule sur les quais pour accueillir ce voilier emblématique, embrasser l’équipage et fêter leur retour. 


On entend souvent que des cérémonies ont lieu au moment du départ d’un navire pour éviter qu’il rencontre de mauvais esprits sur sa route ou des tempêtes. Et si nous imaginions une cérémonie non pas pour le départ du TARA mais pour son retour ? Nous pourrions dire que c’est une façon de le laver des mauvais esprits éventuels qu’il a rencontré et de célébrer le retour de l’équipage sur la terre ferme ?



Un rituel qui prend la forme d’un monologue chorégraphique élaboré à partir de collectes de gestes et de récits.



+ Projection du court-métrage VIA de la danseuse Raphaëlle Delaunay (Jacques Gamblin -3’30 - 2018)



Gratuit sur réservation (jauge limitée)


Danse au large, une performance in situ

Chorégraphie et interprétation : Aina Alegre
Vidéodanse : Sylvain Marmugi

Conception et production C.A.M.P
Co-production Les Aventuriers de la Mer
En partenariat avec la Fondation TARA Océan et la complicité de plusieurs membres de l’équipage : François Aurat, Sophie Bin, Mathilde Bourreau, Martin Hertau, Yves Tournon, Wildried N’Sondé

Avec le soutien de Fondalor & de la DRAC Bretagne



Aina Alegre danseuse, performeuse et chorégraphe s’intéresse à la création chorégraphique comme un terrain pour «réimaginer» le corps. Elle explore différentes cultures et pratiques corporelles, entendues comme autant de représentations sociales, historiques et anthropologiques. La fiction en tant que genre et pratique culturelle nourrit aussi son travail. Elle pense le corps dans des environnements fictionnels et travaille autour de notions comme l’hybridation, la plasticité du mouvement, l’état de présence et l’expérience du temps afin de générer des corpus d’images, d’idées, de concepts. Elle articule ainsi des objets chorégraphiques construits à partir de différents médias: des pièces pour le plateau, des performances, des vidéos .
En tant qu’interprète, elle a collaboré, entre autres, avec Alban Richard, Fabrice Lambert, David Wampach, Vincent Thomasset, Vincent Macaigne.


Nous contacter
S’inscrire à la newsletter

C.A.M.P est une structure culturelle et artistique nomade basée au pays de Lorient (Bretagne)


Le bureau  de l’association est composé de : 
Micheline Lesquivit, Présidente
Nathalie Decours, Trésorière

Coordination générale :  Amélie-Anne Chapelain
Chargée de production : Lise Delente
Vidéaste associé : Sylvain Marmugi - l’Ourse Films
Identité visuelle : Xavier Perrillat

C.A.M.P reçoit le soutien de la DRAC Bretagne, de la Région Bretagne, du Département du Morbihan, les Villes de Lorient, Port-Louis & Locmiquélic